CLONE : un "serious game" dédié à l'organisation du travail en milieu hospitalier

Recherche

6h30 du matin, dans un service de médecine générale. Vous êtes infirmier et prenez le pouls de la nuit passé. Votre journée se termine à 14h00, si tout se passe bien. D'ici là vous devez consulter les dossiers patients, planifier les soins, déléguer les activités, distribuer les médicaments ou encore collaborer avec le médecin, le kiné ou le brancardier ... Saurez-vous prendre les bonnes décisions ?

Le scénario de CLONE, jeu sérieux développé par le Serious Game Research Lab pour le compte de l'Agence Régionale de Santé, est au plus proche du quotidien d'un service clinique de médecine générale. Et pour cause,  il sert, depuis le mois d'octobre 2018, de toile de fond à la formation des futurs professionnels en soins infirmiers des 11 IFSI de la Région Occitanie.  Soit près de 1000 étudiants préparés à "l'organisation du travail en équipe et à la planification des tâches » via cet « environnement virtuel interactif ».

CLONE ouvre de nouvelles perspectives d'apprentissage. "Dans un environnement virtuel dynamique, le jeu reproduit l’activité professionnelle dans sa globalité" explique Catherine Lelardeux, co-responsable du projet. "Les mécaniques du jeu créent des scénarios évolutifs, dépendant des décisions du joueur, de ses interactions, des connaissances acquises, mais aussi des aléas extérieurs : un médecin en retard, un patient qui tombe, une infirmière absente". Des configurations difficilement reproductibles dans un dispositif pédagogique classique. "Là ou les simulations actuelles ne dépassent pas 5 à 8 patients, le serious game reproduit des situations de soins jusqu'à 15 patients, proches de la réalité d'un hôpital" précise-t-elle.

"On se croirait dans les SIMS"

Michel Galaup, didacticien au sein du groupe SGRL, insiste sur la finalité pédagogique du jeu. "Clone est conçu pour favoriser l’acquisition de la compétence 9 du rėférentiel national des mėtiers en soins infirmiers : organiser, coopérer, mettre en oeuvre les soins". Chaque session se conclue par une phase d’évaluation approfondie : "ai-je correctement planifié les activités, respecté le planning, géré les risques, communiqué avec l’équipe, etc ? ». La dimension ludique n'est ici mobilisée qu'au service de l'apprentissage. En écho aux sensibilités d'un public étudiant largement imprégné de la culture du jeu. "On se croirait dans les SIMS" cite une étudiante dans le cadre d'un retour d'expérience.

Fruit d'une année de collaboration entre l'ARS et le SGRL, CLONE est actuellement en phase d'expérimentation. Avant un déploiement plus large à l'échelle nationale.