Actualités

 

[Conférences au MTL] Autour de l'exposition Images de Star, Marilyn

Proposés par le Musée Toulouse Lautrec, en partenariat avec le Centre universitaire Champollion

Campus : 
[Conférences au MTL] Autour de l'exposition Images de Star, Marilyn

Bert Stern, Portrait au collier
Copyright Bert Stern – Courtesy Staley-Wise, gallery New-York / Galerie Dina Vierny, Paris.

Avec la collaboration d'Emeline Jouve, maître de conférences en Anglais au Centre universitaire Champollion, le mTL propose un cycle de conférences autour de la figure de Marilyn Monroe.

Les portraits de Bert Stern ont participé à l'édification du mythe Monroe, de l' "iconisation" de la star définie par la culture dominante comme, avant tout, un objet de désir putôt que comme une comédienne en prise avec ses choix artistiques.

A partir des oeuvres de Stern mais aussi de films projetés à l'occasion de l'exposition, nous tenterons de déconstruire l'image iconique de la femme fatale - actrice bimbo pour découvrir l'autre visage de Marilyn, la Monroe cachée derrière le papier glacé.

Tarif : 6€ par conférence - Durée 1h


Vendredi 9 octobre 2015, à 18h30

Marilyn, la construction d'un mythe

Conférence assurée par Georges-Claude Guilbert, écrivain essayiste, Professeur des Universités

Chacun s'accorde à dire que Marilyn Monroe est bien plus qu'une actrice. On la dit star, légende, voire mythe, tous ces termes méritant d'être remis en question. Elle est décédée en 1962, pourtant son image est partout. Des cendriers bon marché des boutiques de gadgets aux tableaux des galeries les plus hupées, son visage traverse le temps et les médias.


Jeudi 26 novembre 2015, à 18h30

Marilyn et la mélancolie du glamour dans le vieil hollywood

Conférence assurée par Vincent Souladié, Docteur en études cinématographiques et chargé de cours à l'Université Toulouse II Jean-Jaurès - Dpt Lettres Modernes - Laboratoire PLH - ELH

Il s'agira notamment de montrer comment Marilyn insuffle subtilement dans la majorité de ses rôles, même les plus légers a priori, une tristesse sous-jacente, signe d'une identité inconstante et indéfinie car en tension permanente avec l'ordre d'un monde dont elle est dépendante mais dans lequel elle incarne une présence incoercible.

Appartient au service : 
Communication / Culture