Université de Toulouse : réflexion pour une université intégrée

Université de Toulouse : réflexion pour une université intégrée

À la suite de la décision du jury international d'arrêter l'IDEX UNITI, l'Université Fédérale a mis en place un processus de réflexion pour envisager une refondation institutionnelle du site toulousain afin de construire une université intégrée de rang mondial et de regagner le label IDEX. La réflexion en cours implique tous les établissements et organismes et vise, grâce au soutien d'un Conseil d'Orientation Stratégique (COS) et de groupes de travail en Recherche et Formation, à élaborer des propositions de restructuration par une intégration plus importante de la recherche, de la formation et de la gouvernance.

Les premiers échanges ont permis au COS de proposer trois scénarios envisageables : 

- Une fusion des 3 universités, modèle qui n'est retenu, aujourd'hui, par aucun des acteurs en présence.

- Une fusion partielle d'une université des sciences et techniques, et un regroupement des humanités et sciences humaines et sociale, modèle ne remportant pas non plus la faveur des établissements.

- Un regroupement au sein d'un grand établissement dont le statut dérogatoire permettrait de conserver une autonomie des membres, à travers le maintien de leur personnalité juridique.

Les scénarios de fusion étant rejetés, c'est le scénario 3 qui est l'option retenue à ce jour et la réflexion se poursuit pour préciser les modalités d'exercice des compétences fondamentales communes à transférer à l'établissement cible. Cette option nécessite également une réflexion juridique sur le modèle institutionnel dérogatoire de "grand établissement" avec l'appui du Ministère de l'enseignement supérieur.

L'Université de Toulouse propose un site web dédié afin cette actualité institutionnelle (en accès ici)