Master Gestion des territoires et développement local (1ere année)

Parcours-type(s) :

Gestion de l'environnement, valorisation des ressources territoriales (GSE-VRT)

Ingénierie du développement dans les villes petites et moyennes (IDVPM)

Territoires, innovations, collectivités et sociétés

Présentation

Master
Gestion des territoires et développement local
Gestion de l'environnement, valorisation des ressources territoriales (GSE-VRT)
Ingénierie du développement dans les villes petites et moyennes (IDVPM)
Territoires, innovations, collectivités et sociétés
Sciences Humaines et Sociales
Albi
2 semestres
60 ECTS
Bac + 5
Formation initiale
Formation continue
Validation des Acquis de l'Expérience

Objectifs

La 1ère année du master GTDL  repose sur deux socles de connaissances. D'une part un socle de connaissances générales et professionnelles permettant d'appréhender les instruments des politiques publiques et les pratiques et représentations des usagers.  Et d'autre part, un socle d'introduction aux connaissances spécialisées proposées dans les trois parcours du master 2 : Gestion sociale de l'environnement, valorisation des ressources territoriales (GSE-VRT), Ingénierie du développement dans les villes petites et moyennes (IDVPM), Territoires, Innovations, Collectivités et Sociétés (TICS).

Compétences et savoir-faire

 

La formation est structurée en douze unités d'enseignement (UE), soit six par semestre. Le contenu détaillé de la formation et de ses trois parcours (GSE-VRT, IDVPM, TICS) sont disponibles dans l'onglet "Programme". Les étudiants des trois parcours suivent la même formation pluridisciplinaire, ce qui garantit un socle de compétences et de savoir-faire particulièrement robuste pour ensuite se spécialiser en 2ème année dans l'un des trois parcours.

La formation en 1ère année comprend des enseignements théoriques et pratiques complémentaires essentiels pour comprendre et agir dans le domaine du développement et de la valorisation des territoires, que ce soit au sein d'administrations, d'entreprises, d'associations ou d'organisations publiques et privées.

Des compétences théoriques, techniques et linguistiques

Il s'agit d'acquérir les bases d'analyse et d'évaluation des politiques publiques pour comprendre les multiples interactions territoriales et leurs effets sociaux, économiques et politiques sur les acteurs. Dans le même temps, l'acquisition d'un savoir-faire pratique pour collecter et analyser les données (statistiques, réglementation, cartographie, entretiens, enquêtes) est mis à l'épreuve pour répondre à une commande réelle d'un commanditaire.

  • Politiques publiques, aménagement du territoire et stratégies organisationnelles 

UE 71 :Théories et concepts des politiques publiques (ville, innovation, environnement), UE81 :Théories et concepts de la gestion des territoires et du développement local.

  • Production, analyse et restitution des données quantitatives, qualitatives et cartographiques

UE 73 : Méthodologie de la recherche, UE 75 Cartographie et informatique des métiers de l'environnement, de l'aménagement et du développement local 1, UE 82 : Sources et analyses des données en sciences humaines, UE 83 : Projet de recherche, UE 84 : Mémoire de recherche.

  • Développement des compétences écrites et orales en anglais et en espagnol

UE 76 : Langue vivante anglais et/ou espagnol 1, UE 86 : Langue vivante anglais et/ou espagnol 2.

Des savoir-faire professionnels

Il s'agit de mettre en oeuvre les compétences scientifiques et les savoir-faire pratiques en réalisant un véritable rapport d'étude sollicité par un commanditaire (par ex. en 2016, mairie de Marssac, en 2015, mairie de Terssac). La promotion entière contribue aux différentes étapes du diagnostic qui nécessite une enquête sur le terrain, du cahier des charges jusqu'à la remise d'un rapport écrit et de sa restitution orale aux commanditaires au cours du 2e semestre. De plus chaque étudiant.e effectue une recherche empirique sur un terrain d'étude et présente les résultats du mémoire écrit devant un jury fin juin. L'équipe pédagogique et les partenaires professionnels du master GTDL accompagnent les étudiant.e.s dans leur découverte des secteurs professionnels qui offrent un débouché aux titulaires du master GTDL.

Démarche scientifique et diagnostic projet étude

UE 72 : Enquête de terrain - Etude de cas, UE 83 : Projet de recherche, UE 84 : Mémoire de recherche.

Accompagnement insertion professionnelle

UE 74 : Métiers et compétences, En supplément des UE : participation à des séminaires, des conférences, des colloques, des visites, des workshops, des réunions en lien avec la formation et ses différents parcours.

Un accompagnement personnalisé

Les responsables des unités d'enseignement et de parcours ainsi que les membres de l'équipe pédagogique et administrative travaillent en interaction étroite avec les étudiant.e.s..

Organisation du diplôme

Organisation de la 1ère année 

La formation pluridisciplinaire en 1ère année de master GTDL (Gestion des Territoires et Développement Local) se déroule en deux semestres :

- septembre à janvier, 30 ECTS : 225 heures de cours et 675 heures de travail étudiant hors enseignement (atelier d' enquête et de recherche sur le terrain avec cahier des charges du commanditaire, travail individuel et de groupe, sorties sur le terrain, séminaires, colloques, conférences)

- janvier à fin mars, 30 ECTS : 172 heures de cours et 703 heures de travail étudiant hors enseignement (atelier d'enquête et de recherche sur le terrain avec cahier des charges du commanditaire, enquêtes, travail individuel et de groupe, sorties sur le terrain, séminaires, colloques, conférences, mémoire de recherche, stage de 4 semaines maximum optionnel)

- Le mémoire de recherche est soutenu fin juin devant un jury composé de deux enseignants-chercheurs dont l'encadrant.e du mémoire et, selon les cas, d'un professionnel du secteur concerné par l'objet d'étude de l'étudiant.e. La soutenance est publique. 

 

Articulation avec la recherche

L'articulation du master GTDL avec la recherche s'effectue dans le programme de formation, dans les études et projets de recherche ainsi que dans la valorisation des produits de la recherche : 

Une équipe albigeoise d'enseignants-chercheurs d'Albi composée de géographes et de sociologues (deux professeurs des universités et dix maîtres de conférences) :

- tous membres publiants d'un laboratoire de recherche CNRS évalué très favorablement par le Haut Comité d'Evaluation de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche (CERTOP, GEODE, LISST-CERS, LISST-CIEU)

- tous membres publiants de l'équipe pluridisciplinaire de recherche sur le campus d'Albi PPES (Politiques Publiques, Environnement, Société) et membres organisateurs de manifestations scientifiques ouvertes aux étudiants du master GTDL

L' équipe pédagogique pluridisciplinaire élargie est composée :

- d'enseignants-chercheurs, de docteurs, de doctorants, d'ingénieurs d'étude ou de recherche (géographie, sociologie, sciences politiques, arts, lettres, langues) essentiellement albigeois et  toulousains tous membres de laboratoires de recherche des universités de Toulouse 2 Jean-Jaurès, Toulouse 3 Paul Sabatier et de l'Institut d'Etudes Politiques de Toulouse 1 Capitole. 

- de professionnels issus des secteurs d'activité variés 

 

Admission

Conditions d'accès

Les candidatures sont ouvertes aux étudiants diplômés des licences suivantes :

Géographie et aménagement | Sociologie | Science Politique | Ethnologie-Anthropologie | Sciences sociales | Sciences de l’Homme | Droit | Economie | Gestion | Administration Economique et Sociale

Les candidatures des étudiants issus d'autres mentions de Licence, ou ayant obtenu un diplôme à l'étranger, ou justifiant d'un parcours et/ou de compétences pertinents pourront être étudiées sous réserve que le projet professionnel du candidat soit en adéquation avec la formation proposée.

Candidature et/ou inscription

Formation continue

L’accès à cette formation est également possible si vous êtes en activité professionnelle, en recherche d’emploi ou si vous avez interrompu vos études initiales depuis plus d’un an. Vous relevez alors du statut de stagiaire de la formation continue pour vos études.
Vous pouvez aussi accéder à cette formation par les différents dispositifs de validation des acquis (VAE, VES, etc).
Pour toutes ces situations, il convient de contacter le Service de Formation Continue.

Contact

Rémi Bénos

remi.benos@univ-jfc.fr

Michèle LALANNE

michele.lalanne@univ-jfc.fr

Magali Bressolles
Tél. 05.63.48.17.14
scolarite_masters_shs-sts@listes.univ-jfc.fr

formation-continue@univ-jfc.fr
Tél : 05 63 48 19 60