Master Gestion des territoires et développement local (2ème année)

Parcours-type(s) :

Territoires, innovations, collectivités et sociétés

Présentation

Master
Gestion des territoires et développement local
Territoires, innovations, collectivités et sociétés
Sciences Humaines et Sociales
Albi
Bac + 5
Formation initiale
Formation continue
Validation des Acquis de l'Expérience

Objectifs

Le parcours "Territoires Innovations Collectivités Sociétés" (TICS) est un parcours du Master GTDL proposé par lesfilières de Géographie et de Sociologie de l'Institut National Universitaire J.-F. Champollion.

Cette formation a pour objectif de répondre aux nouveaux besoins des acteurs publics, privés et associatifs en matière d'intégration sociale et géographique de technologies innovantes (notamment des Technologies de l'Information et de la Communication).

Elle forme des intervenants en sciences humaines et sociales (chargés d'études, de projets, consultants, experts, managers) capables d'accompagner la diffusion des TIC au sein des organisations publiques comme des entreprises privées. Son objectif est d'appréhender et maîtriser les enjeux relatifs aux transformations contemporaines en matière d'équipement de la prise de décision (e-admnistration, démocratie numérique), de communication (circulation de l'information, stratégies de visibilisation), de gestion des ressources (médiations techniques, mesure des comportements) ou encore d'intelligence territoriale (aménagement numérique des territoires) ou urbaine (Smart Cities).

Portant sur l'étude, l'évaluation et l'accompagnement de projets innovants en matière de développements urbains et/ou industriels, le parcours TICS vise à former des professionnels capables de proposer une meilleure articulation entre technologies (TIC), aménagements locaux et conditions d'usage des publics visés.

Contenu de la formation

Les enseignements délivrés dans le cadre de ce Master 2 portent sur l'analyse des processus innovants, sur la description des systèmes d'acteurs engagés dans ces processus ainsi que sur les conséquences sociales d'une relation à l'autre technicisée, outillée, équipée. Les étudiants du parcours s'intéresseront aux résonances cognitives, sociales et environnementales de l'introduction de technologies innovantes. C'est cette vocation à prendre en considération les changements socio-politiques et géographiques induits par l'adoption d'équipements et de technologies nouvelles qui fonde la spécificité de cette formation.

Cette spécificité se nourrit d'un double ancrage disciplinaire. Dans le cadre d'une seule et même formation sont mobilisés les savoirs et savoir-faire de deux champs disciplinaires distincts mais pour autant parfaitement compatibles et complémentaires : ceux de la géographie et de la sociologie. A la croisée de ces deux disciplines, le parcours TICS offre à ses étudiants l'opportunité de s'aguerrir à un ensemble de méthodes variées (entretien, observation, recherche documentaire, statistiques, cartographie) et de convoquer en situation deux grilles de lecture complémentaires, deux modes d'appréhension des faits sensiblement différents. Lors de la formation proposée, les étudiants acquerront des réflexes d'ouverture interdisciplinaire propres à renforcer leur capacité d'action, ce qui constituera indéniablement un atout considérable à faire valoir sur le marché de l'emploi. Les méthodes enseignées et leurs mises en pratique permettront aux étudiants d'acquérir peu à peu les réflexes professionnels nécessaires à la juste qualification des phénomènes étudiés et à la mise en œuvre d'une intervention rigoureuse et raisonnée sur le terrain.

L'apprentissage de techniques d'enquête et d'investigation représente un atout considérable de cette formation. Dans le cadre de l'enseignement de ce parcours, l'accent sera mis sur le maniement d'outils statistiques et cartographiques qui permettront aux étudiants de prendre connaissance de l'ensemble des solutions logicielles et matérielles dans l'objectif de border leurs enquêtes de terrain (Questionnaires en ligne [LimeSurvey], Traitements statistiques [SPSS, SPAD, LeSphinx], Tableurs, Sharing data, etc.).

Une formation professionnalisante

Il est important de préciser que l'apprentissage des techniques d'enquête se réalise en situation et que la place faite à la pratique dans le dispositif pédagogique est primordiale. En effet, les étudiants inscrits dans cette formation sont engagés dans la réalisation d'enquêtes-écoles qui doivent impérativement aboutir à la réalisation de livrables de qualité propres à satisfaire les commanditaires. Jusqu'à présent, des commandes ont été passées par le Conseil Général du Tarn, les Chambres consulaires de l'Aveyron, la Communauté d'Agglomération de l'Albigeois ou encore l'Office de Tourisme du Grand Montauban . La collaboration avec ces différentes institutions sert l'intérêt des étudiants en leur permettant d'avoir une première expérience dans et pour le monde professionnel.

Dans le cadre du Master GTDL, une mutualisation forte est prévue entre les deux Parcours que sont TICS et IDVPM (Ingéniérie des Villes Petites et Moyennes), sur les parties relatives aux méthodes, aux outils, ainsi qu'aux cours transversaux. La spécificité de chacun des deux Parcours réside dans la mise en place de séminaires de spécialités ainsi qu'à la réalisation d'un atelier permettant de répondre à une commande d'un partenaire.

Compétences et savoir-faire

Au terme de la formation, les titulaires de ce diplôme seront en mesure d'assumer les charges d'accompagnement, de gestion, d'interface et d'appui au changement que leur confieront les institutions publiques et entreprises privées engagées dans un projet technologique donné. Ils sauront concevoir, conduire et gérer des projets de développement en prenant en considération les particularités de leur environnement d'accueil. Ils pourront encadrer les démarches relevant de l'administration numérique d'un ou de plusieurs collectifs en garantissant le déploiement d'une coopération décentralisée propre à la participation du plus grand nombre.

Ils seront également en mesure de promouvoir les avancées technologiques, sociales et culturelles mises en place dans le contexte du déploiement d'une société de l'information et de la connaissance. Enfin, ils pourront animer et piloter des projets transversaux en se montrant attentifs à la bonne coordination des acteurs impliqués.

Il est également attendu que les étudiants soient en mesure de valider le C2I Niveau 2 MEAD (métiers de l'environnement et de l'aménagement durables) ainsi que le TOEIC (Test de niveau en Anglais) ou équivalent.


Cette formation s'articule autour de sept grands axes spécifiques ou transversaux :

@xe 1/ Accompagnement des transitions technologiques

Aménagement numérique du Territoire.
Déploiement de l'administration numérique.
Gestion de la dématérialisation des échanges entre administrateurs, prestataires et administrés.
Accompagnement numérique des projets de développement durable (Smart Cities)
Analyse et gestion des transformations organisationnelles relatives à la mise en place de politiques innovantes.
Maîtrise de la diffusion des biens et services innovants.

@xe 2/ Conception-Évaluation de projets de développements urbains et/ou industriels

Conduite d'enquêtes sur les besoins des usagers et/ou clients. Évaluation de leurs pratiques et comportements effectifs. Traduction des besoins/attentes exprimés auprès des acteurs concernés (cahiers des charges). Construction de profils-types de façon à diversifier l'offre technologique proposée. Intervention sur les modes de gouvernance des processus innovants (consultations publiques, retours d'usage, crowdsourcing). Connaissance des aides, subventions et autres financements propres à accélérer les démarches entreprises.

@xe 3/ Aménagement des initiatives de démocratie technique

Administration électronique, participation à la vie publique médiée par différents dispositifs techniques.
Configuration de lieux d'expression citoyenne (démocratie participative).
Analyse des contenus et des discours de différents blogs, forums ou réseaux sociaux.
Accompagnement des politiques de réduction des fractures numériques.
Rééquilibrage public des ressources numériques des habitants (e-Inclusion).

@xe 4/ Analyse des nouveaux modes de communication entre acteurs de l'offre et de la demande.

Utilisation des forums, sites internet, blogs, réseaux sociaux.

Enrôlement de leaders d'opinion ou de lead users par les entreprises.
Rétroaction, Innovation centrée sur l'utilisateur, Innovation ascendante, Crowdsourcing.
Valorisation économique des innovations ascendantes, des concours ouverts aux développeurs amateurs (problématique de la rétribution des contributeurs).

@xe 5/ Analyse des stratégies de publication des données et de l'exploitation des traces numériques. Utilisation des Big Data.

Gestion des données, Open Data.
Droit de l'internet, Propriété intellectuelle.
Droit à l'oubli, données personnelles, protection, e-réputation.

@xe 6/ Automatisation et amélioration des interfaces homme-machine

Artefacts cognitifs, Délégations matérielles, Adoption des automates.
Étude des conséquences relatives au remplacement progressif de professionnels dont l'activité est prise en charge par une ou plusieurs machines.
Réorganisation des espaces de travail ou des espaces de consommation.

@xe 7/ Accès aux savoirs, dimension éducative et culturelle des programmes numériques

Mise en place de formations numériques accessibles au plus grand nombre
Rupture de l'isolement des populations.
Principes de solidarité numérique.
Formation tout au long de la vie.
Perfectionnement des compétences professionnelles.
Utilisation du numérique dans l'apprentissage - Mise en place de MOOC.
Nouvelles pratiques pédagogiques - Serious Game

Ces différents axes sont également illustrés par des Conférences ayant lieu dans le cadre d'un Séminaire annuel « Innovations Plurielles » organisé en collaboration avec l'école des Mines d'Albi-Carmaux.

Organisation du diplôme

Une année de formation en 2 temps

  • mi-septembre à fin mars : cours, travaux personnels, ateliers (soit environ 450h de cours + travail personnel)
  • début avril à fin septembre : stage obligatoire en France ou à l’étranger (3 mois minimum, 6 mois maximum) ; l’étudiant recherche lui même sa structure d’accueil, il réalise un rapport écrit et une présentation orale du stage évalués fin septembre.

Admission

Conditions d'accès

L' accès en Master 2 sera de droit pour les étudiants ayant validé la première année de Master de cette mention à l'INU Champollion.

Ce Master 2 est également accessible (après acceptation du dossier du candidat) :

  • à des étudiants ayant obtenu les 60 premiers ECTS du grade de master (diplôme de niveau bac + 4) quel qu’il soit, ou un diplôme homologué de même niveau (voire un diplôme étranger).
  • à des adultes en reprise d’études ou à des demandeurs d’emploi ayant un M1 ou une VA / VAE de niveau M1 ;
  • à des professionnels déjà en poste désirant se spécialiser dans la thématique proposée, ayant un diplôme de niveau M1 ou une validation d’acquis professionnels (VA / VAE) de niveau M1.
    Le diplôme peut également être obtenu par une Validation d’Acquis de l’Expérience (VAE) selon les règles universitaires en vigueur.

Candidature et/ou inscription

Et après ?

Secteurs d'activités et types d'emplois accessibles

Ce Parcours permet de s'orienter vers quatre grandes familles de métiers:

  • Activités de conseil et d'audit/ Consultant
  • Chargé d'études et de recherches
  • Coordonnateur, Chef de projet (Management stratégique de l'innovation)
  • Formateur, Médiateur

Ces quatre familles de métiers se retrouvent dans la nomenclature éditée par Pôle Emploi, ce qui atteste d'une forte adéquation entre formation et opportunités de carrière. Le parcours TICS ouvre préférentiellement sur les métiers suivants:

a) Chargé d'études en Sciences Humaines et Sociales

Code ROME K2401: Recherche en sciences de l'homme et de la société

Code ROME M1403: Études et prospectives socio-économiques - Statisticien

Code ROME M1808: Information géographique - Cartographe

Code ROME E1103: Chargé de communication scientifique

b) Aménagement du territoire, développement local

Code ROME K1802: Développement local - Chargé de projet en aménagement du territoire

Code ROME K1802: Développement local - Chargé de mission développement urbain

Code ROME K1404: Mise en oeuvre et pilotage de la politique des pouvoirs publics

Code ROME K1204: Médiation sociale et facilitation de la vie en société

Code ROME K1206: Intervention socioculturelle

c) Management, métiers de l'organisation

Code ROME H1206: Management et ingénierie études, recherche et développement industriel

Code ROME M1804: Études et développement de réseaux de télécoms

Code ROME M1402: Conseil en organisation et management d'entreprise

d) Les métiers de la communication et de la promotion territoriale

Code ROME E1104: Conception de contenus multimédias

Code ROME E1101: Animation de site multimédia - Community Manager

Code ROME E1402: Élaboration de plan média

Code ROME E1107: Organisation d'évènementiel

 

Poursuite d'études

L'étudiant ayant obtenu ce Master 2 peut poursuivre en doctorat en vue de devenir, notamment, enseignant-chercheur ou chercheur.

Contact

Mathieu Vidal
Maître de Conférences en Géographie & Aménagement
mathieu.vidal@univ-jfc.fr

Cédric Calvignac
Maître de Conférences en Sociologie
cedric.calvignac@univ-jfc.fr

Magali Bressolles
Tél. 05.63.48.17.14
scolarite_masters_shs-sts@listes.univ-jfc.fr