Sécurité sociale étudiante

Mis à jour le 18 déc 2017

Après le baccalauréat, tout étudiant âgé de 16 à 28 ans au cours de l'année universitaire qui s'inscrit dans l'enseignement supérieur doit s'affilier à la sécurité sociale étudiante, et choisir un centre de paiement.

Lorsque vous devenez étudiant, vous relevez du régime de la sécurité sociale étudiante. Vous payez la cotisation en même temps que vos frais d'inscription. Les étudiants boursiers, les personnes cumulant une activité professionnelle ainsi que les moins de 20 ans en sont exonérés.

L'affiliation et la contribution financière à la sécurité sociale étudiante est obligatoire (mais dépend de la situation sociale et financière de l'usager). Elle permet aux étudiants de se faire rembourser les dépenses médicales, pharmaceutiques et d'hospitalisation en cas de maladie ou de maternité. Le choix de l'organisme se fait lors des inscriptions auprès d'une des deux mutuelles étudiantes :

  • La mutuelle des étudiants - LMDE
  • Le réseau nationale des mutuelles étudiantes de proximité - Emevia

Afin de compléter vos remboursements, vous pouvez souscrire une complémentaire santé de votre choix.

La complémentaire santé, permet de compléter les remboursements de la sécurité sociale étudiante. Les usagers peuvent bénéficier sous certains critères de trois dispositifs de soutien :

  • La Couverture Maladie Universelle Complémentaire (CMUC) ou l'Aide au paiement d'une Complémentaire Santé (ACS) sont deux dispositifs destinés aux étudiants sans ou avec de faibles ressources et sont gérés par la Caisse Primaire d'Assurance Maladie (CPAM). Pour vérifier votre éligibilité à ces aides, consultez le site de l'assurance maladie.
  • Le Pass Mutuelle Etudiant. Cette aide est de 100 euros par étudiant et par année universitaire pour la souscription à une complémentaire santé étudiante. Pour être bénéficiaires vous devez avoir moins de 28 ans au 1er octobre, être boursier sur critère sociaux, être non éligible à la CMU et à l'Aide Complémentaire Santé. Informations complémentaires sur le site web de la région Occitanie

Selon la profession de vos parents ou de votre conjoint, la bascule vers le régime étudiant peut être repoussée. Vous êtes dispensé d'affiliation à la sécurité sociale étudiante et du paiement de la cotisation si vous exercez une activité professionnelle d'au moins 150 heures de travail salarié sur 90 jours ou 600 heures de travail salarié par an, et votre contrat de travail couvre toute l'année universitaire, dans ce cas vos frais de santé sont alors pris en charge par le régime de l'activité professionnelle

Consultez le site etudiants.ameli.fr pour accéder à l'ouverture de vos droits à la sécurité sociale étudiante.