RDV culturels

Seb el Zin, bazar tribal futuriste

Seb el Zin, membre fondateur du groupe culte Anarchist Republic of Bzzz, propose en solo un son venu du futur, bien qu'évoquant la réminiscence d’un Orient ottoman, somptueux et sensuel comme la Byzance qui gît dans nos mémoires. Mais nous sommes bien au-delà d'une fusion électro-world de plus. Les accents cyber-punk et cold-électro de cette création tribale futuriste accomplissent le salutaire tour de grâce de faire émerger une identité sonore européenne moderne et fière de son apport oriental.

Arsène folazur, sublime bafouillis

Avec sa silhouette à la Tati, la tendresse de Bourvil, l’absurde de Devos, le bafouillage de Pierre Repp, le ludisme de Pef, le prince des mots tordus Arsène Folazur nous expose sa philosophie sur les insomnies, le désir de voyage, la psychanalyse, la mort, l’idée de Dieu, l’enfance. Et sa langue fourche et s’entortille. Lapsus, contrepèteries, mots-valises, faux amis, les mots s’emballent, chahutent, se disloquent, s’envolent.

Représentations théâtrales

Les étudiants inscrits dans l'atelier de théâtre organisé par l'association TECCA tout au long de l'année universitaire 2017-2018 (conduit par Guillaume Cuq) ont travaillé cette année sur les pièces "Mètre carré", à partir des textes de Calaferte & Co et "Pour le bien de tous", de Francesco Randazzo.

La représentation de fin d'année de cet atelier aura lieu les 14 et 15 juin à partir de 19h dans le foyer Pascal(e) Ambic. Venez nombreux assister à la représentation !

Déroulé des soirées :

Représentations théâtrales

Les étudiants inscrits dans l'atelier de théâtre organisé par l'association TECCA tout au long de l'année universitaire 2017-2018 (conduit par Guillaume Cuq) ont travaillé cette année sur les pièces "Mètre carré", à partir des textes de Calaferte & Co et "Pour le bien de tous", de Francesco Randazzo.

La représentation de fin d'année de cet atelier aura lieu les 14 et 15 juin à partir de 19h dans le foyer Pascal(e) Ambic. Venez nombreux assister à la représentation !

Déroulé des soirées :

Fête du court métrage

"Pour sa deuxième édition, La Fête du court métrage fera découvrir dans toute la France la grande créativité qui règne dans le court métrage, lieu unique de renouvellement des écritures, espace de tous les possibles où se découvrent et s’exercent les nouveaux talents et dans lequel la liberté des créateurs s’exprime de manière éclatante." Frédérique Bredin - Présidente du CNC

Ciné Club : Agora

Réalisé par Alejandro Amenabar

SYNOPSIS

IVème siècle après Jésus-Christ. L'Egypte est sous domination romaine. A Alexandrie, la révolte des Chrétiens gronde. Réfugiée dans la grande Bibliothèque, désormais menacée par la colère des insurgés, la brillante astronome Hypatie tente de préserver les connaissances accumulées depuis des siècles, avec l'aide de ses disciples.

Ciné Club : Mon roi

Réalisé par Maïwenn

Synopsis

Tony est admise dans un centre de rééducation après une grave chute de ski. Dépendante du personnel médical et des antidouleurs, elle prend le temps de se remémorer l’histoire tumultueuse qu’elle a vécue avec Georgio.

Pourquoi se sont-ils aimés ? Qui est réellement l’homme qu’elle a adoré ? Comment a-t-elle pu se soumettre à cette passion étouffante et destructrice ? Pour Tony c’est une difficile reconstruction qui commence désormais, un travail corporel qui lui permettra peut-être de définitivement se libérer…

Ciné club : A nos amours

Réalisé par Maurice Pialat

Synopsis

Suzanne a quinze ans. En vacances sur la Côte d'Azur, elle repousse Luc, le jeune homme qui est amoureux d'elle, puis se donne à un Américain inconnu sur la plage.

De retour à Paris, elle multiplie les aventures amoureuses. Ses parents se séparent. Son père quitte la maison. Elle doit faire face à l'hostilité de sa mère et de son frère. Son mariage se solde par un échec. Après avoir revu son père, elle part avec un amant aux États-Unis.

Cirque des mirages, spectacle

Le Cirque des Mirages est un cabaret-théâtre fantasmagorique à l’univers trouble et troublant. Il renoue avec la tradition du cabaret expressionniste : celle des cafés bohêmes de la fin du XIXe siècle, et celle de l’expressionnisme allemand des années 1920. Mais le Cirque des Mirages n’est pas, en 2018, un quelconque clin d’œil nostalgique à ces spectacles d’autrefois : c’est la réponse violente, absolument actuelle, tissée de beauté, de poésie et de fantastique, à la bonne conscience de l’époque contemporaine.

Egoutte-moi, Cie La Lloba

Depuis 2008, La Lloba inscrit la danse dans un lien au lieu, dans un lien à l'autre : dans l'in situ. Dans cette proposition en improvisation, on laisse le corps dire et être dit, se mouvoir et être mu, en accueillant l’énergie du moment, dans une présence totale à soi, à l’autre ; voix et mouvements surgissent, émergent sans intention, dans une écriture de l’instant. Souffles, sons, danses, mots, chants… Ce seraient deux êtres. Ce seraient deux corps, susurrant, murmurant, gutturant, meuglant, parlant...