Benoît Landi

Étude de l’impact de l’utilisation d’objets tangibles dans les environnements virtuels (immersifs/interactifs) collaboratifs pour l’apprentissage humain

Doctorant de l'UT3 (2019-2022)
École doctorale: MITT       
Directeur : J.P. Jessel
Co-encadrante : C. Pons-Lelardeux

Ma thèse

Les objets tangibles permettent à l'utilisateur d'interagir directement avec les informations ayant pris forme. Cela s'oppose avec une interaction plus indirecte au travers d'outils comme une souris et un clavier dans une interface numérique. Les interfaces tangibles paraissent avoir un certains nombre de bénéfices, notamment dans le cadre de l'apprentissage. L'objet de mes recherches est d'identifier ces bénéfices, de les mesurer et de modéliser leurs relations avec la tangibilité. Durant les travaux, nous nous sommes concentré sur l'enseignement de l'organisation du travail au travers d'un planning tangible.